Le suivi de l’évolution des cultures en utilisant les imageries satellitaires

L’agriculture doit faire face à des défis connus depuis des millénaires. Le climat évolue, la météo est capricieuse, l’eau peut venir à manquer, les sols subissent des pressions constantes, les prix des engrais peuvent exploser, les prix par unité de récolte dégringoler. L’observation régulière des cultures et la prise des bonnes décisions aux bons moments sont primordiales pour assurer un maximum de productivité.

Les technologies modernes permettent de suivre les cultures avec plus de précision, tant temporelle que géométrique. Les satellites Sentinel du programme Copernicus permettent la prise de vue de chaque endroit en Europe tous les 5 jours au plus avec une résolution de 10 mètres. Il est donc possible de suivre les cultures et de déceler les anomalies plus rapidement sur de plus grandes étendues.

Dans le cas pratique ci-dessous, nous avons suivi des cultures près de Liège (Belgique) pendant la période allant du 01/05/2016 au 25/09/2016. Nous voyons les champs devenir progressivement plus verts tout au long de la saison. Les premières moissons ont lieu pendant le mois de juin. En Belgique, ce sont le foin et l’escourgeon qui ouvrent le bal de la saison des récoltes. La scène en date du 16/08 nous montre la plupart des champs mis à nus. La plupart des récoltes ont lieu durant le mois de juillet, comme pour le colza, le blé, le lin, le froment, les pois, betteraves. Le mois de septembre est caractéristique de la récolte de l’orge d’hiver. Dans le cas des champs verts au-delà du mois de septembre, il peut s’agir de maïs, dont la récolte a lieu en octobre.

Crop evolution near Liege (Belgium) in 2016

Crop evolution near Liege (Belgium) in 2016

Ces observations en vraies couleurs ne montrent qu’une infime partie de ce qu’il est possible de retirer de scènes Sentinel-2. Les cultures peuvent être observées de l’espace et le type de culture peut être estimé sur base des calendriers des semences et des récoltes. Dans les tons « vraies couleurs », il est cependant difficile de différencier les cultures sur base des nuances de vert. D’autres indicateurs sont nécessaires ici, et ça fera partie d’un nouvel article de blog.


Quadratic se penche actuellement sur les problématiques rencontrées dans le secteur de l’agro-industrie et développe, pour ses clients et partenaires, des outils de monitoring en temps réel ainsi qu’un Outil d’Aide à la Décision (OAD) pour mieux gérer les opérations liées à la logistique sur ce secteur. A côté de la recherche de minimisation des coûts, Quadratic aide les agriculteurs à suivre l’évolution de leurs cultures en utilisant les produits issus du programme satellitaire Copernicus (Sentinel) initié par l’ESA et l’Union Européenne. La société est, d’ailleurs, membre de la Copernicus World Alliance (CWA) qui a pour mission le développement de synergies entre les organisations utilisant les services Copernicus.

Share the joy
  •  
  •  
  •  
  •  
  •