Potentiel du programme européen Copernicus pour le secteur de l’agro-industrie

Quadratic se penche actuellement sur les problématiques rencontrées dans le secteur de l’agro-industrie et développe, pour ses clients et partenaires, des outils de monitoring en temps réel ainsi qu’un Outil d’Aide à la Décision (OAD) pour mieux gérer les opérations liées à la logistique sur ce secteur. Soucieux de la bonne gestion de l’entièreté de la chaîne agro-industrielle, nous nous intéressons aussi de près aux opérations à la source : les cultures agricoles et leurs rendements.

Crops (Source: Progressive Media Group)

Crops (Source: Progressive Media Group)

Le rendement des cultures varie d’année en année et la capricieuse météo y joue un rôle prépondérant. Alors qu’il est difficile d’influencer la météo, une question tout à fait légitime peut se poser : « Comment puis-je rendre mon exploitation plus performante ? ». Poser cette question revient en fait à poser deux questions simultanées : « Comment puis-je augmenter les rendements de mes parcelles ? », et, « Comment puis-je réduire mes coûts de production ? ».

Pour savoir comment augmenter les rendements d’une parcelle agricole, il faut d’abord la connaitre, en l’observant. Connaître le moment précis où il faut planter les semences, utiliser des fertilisants et, le plus important, savoir à quels endroits il faut le faire. Ce sont là des objectifs de l’agriculture de précision. L’observation minutieuse et régulière des champs nécessite beaucoup de temps et d’argent, et la plupart des fermiers ne peuvent se le permettre…

Et s’il existait un outil externe d’observation, spatialement précis, temporel régulier et, surtout, gratuit, qui pourrait être mis à disposition des agriculteurs ? C’est ici qu’intervient le programme Copernicus initié conjointement par l’ESA (Agence Spatiale Européenne) et l’UE (Union Européenne) ! Avec les satellites Sentinel 1, 2 et 3 qui sont déjà opérationnels, il est maintenant possible d’avoir théoriquement des observations tous les 5 jours (3 sous nos latitudes) avec une résolution de 10 m pour les bandes visibles. Les imageries sont mises à disposition gratuitement et une tonne d’information peut être retirée de chacun des pixels. L’exploitation de scènes temporelles successives permet de suivre la croissance et l’évolution de l’état de santé des cultures, en se basant sur les signatures spectrales. Pour plus d’information sur le programme Copernicus, http://www.copernicus.eu/

Sentinel-2 satellite (Source: Wikimedia)

Sentinel-2 satellite (Source: Wikimedia)

L’instrument embarqué à bord des Sentinel-1 est de type C-SAR (Synthetic Aperture Radar), c’est-à-dire radar à synthèse d’ouverture dans la bande C (micro-ondes). Les ondes ne sont pas affectées par les conditions météorologiques – et pénètrent donc les couches nuageuses – et permettent la prise de vue de jour comme de nuit.

Sentinel-2 embarque un instrument multispectral opérant dans 13 bandes distinctes, s’étendant des bandes visibles au moyen-infrarouge. Les bandes visibles sont sujettes aux conditions météorologiques, ce qui veut dire qu’elles sont affectées par les nuages. Il n’est donc peu probable d’avoir, en pratique, des scènes multispectrales tous les 5 jours. La plupart des informations nécessaires au monitoring des cultures se trouvent dans les bandes Sentinel-2.

 

Quadratic travaille activement sur l’exploitation des données Sentinel-1 et 2 à la recherche de la manière la plus efficace de suivre la croissance et l’évolution de l’état de santé général des cultures. La résolution spatiale des scènes donne, de plus, une précieuse information sur les endroits des champs qui requièrent plus d’attention. Des observations in situ pourraient venir enrichir nos modèles qui cherchent les liens directs entre signature spectrale d’une part, et caractéristiques du champ d’autre part. Pourquoi ne pas se pencher la création d’un journal intime pour chaque parcelle individuelle, de lui donner vie et de suivre son évolution pour mieux prédire son avenir ?

Share the joy
  •  
  •  
  •  
  •  
  •